L’Association Française de Prototypage Rapide (AFPR) change de nom pour devenir France Additive. Fondée il y a 28 ans, l’AFPR s’est affirmée comme l’association nationale de référence pour les acteurs de la filière impression 3D française grâce à ses actions de fonds, notamment la participation active à la normalisation du secteur et l’organisation des Assises Européennes de la Fabrication Additive.

L’association entre ainsi dans une nouvelle phase de son histoire, avec la volonté forte d’accompagner et de soutenir l’évolution rapide du secteur de l’impression 3D en France.

France Additive s’accompagne désormais d’un nouveau site internet, www.franceadditive.tech, et également d’une plus grande équipe, qui vient compléter le bureau fondateur.

Cette renaissance s’accompagnera dans les prochains mois d’un programme dense qui vise à structurer et rendre visible le dynamisme de l’écosystème français de l’impression 3D, pour en faire un véritable acteur de la transformation, au cœur des politiques publiques de l’Industrie du Futur et de la transition écologique.

Une particularité forte de l’association est son ouverture à l’ensemble de la communauté impression 3D : les adhérents sont aussi bien issus de l’industrie que de la recherche, de l’entrepreneuriat que de la création.

L’action de France Additive est aujourd’hui triple : rendre visible la filière impression 3D française, devenir une plateforme de diffusion d’informations et de services pour les adhérents, et enfin mutualiser les compétences pour mettre en place des actions communes.

La campagne d’adhésion qui débute en ce mois d’octobre est ouverte à l’ensemble de la communauté impression 3D désireuse de se fédérer à l’échelle nationale pour contribuer au développement de l’impression 3D en France.